Jeudi 4 octobre dernier s’est déroulé le deuxième Morning de Values (ex Ecrans & Media). Au menu, un sujet qui nous tient à cœur en tant que sourceur, scénariste et activateur : la Data. Ce Morning était l’occasion de traiter des deux principaux enjeux de la data dans une bonne stratégie média : la personnalisation des messages et la mesure des performances médias, notamment l’attribution.

Nous étions en compagnie de 4 experts de la Data : Frédéric Courtin Sales director chez Adventori et Steven Fitzgerald Platforms Director chez Oath sont intervenus sur le sujet de la personnalisation du message ainsi qu’Alexis Tacquard Head presales & Product innovation chez Eulerian et Guillaume Belmas Directeur général de Realytics sur le sujet de la mesure de la performance.

REGARDER LE TEASER

Chez Values nous pensons que le média ne doit pas être décorrélé de la mesure de la donnée. Il y a un fort enjeu technique dans la mise en place d’un bon écosystème pour la tracker, la mesurer et la réexploiter afin de gagner en créativité et en performance.

La Data pour mieux personnaliser
 Se servir de la data pour toucher intelligemment les audiences et permettre la scénarisation créative est nécéssaire pour une activation média réussie.
Pour Adventori (plateforme techno qui sert à dynamiser et optimiser les bannières selon données) la Data permet un gain de performance créative en apportant de la pertinence dans le message. La DCO est la dynamic créative optimisation.  Cette pratique permet en temps réel d’optimiser les créations publicitaires digitales en y injectant de la donnée individuelle, de localisation, météo etc. Le O de DCO est l’optimisation, le principe est de voir ce qui s’est passé, si ça a marché et de tirer des enseignements pour pouvoir mieux optimiser par la suite. Chaîne de valeurs, possibilités créatives, indicateurs de performances et impact du RGPD sur ces scénarisations, nos experts ont répondu à toutes vos questions.

La Data pour mesurer la performance
L’enjeu de la performance media est de savoir comment construire un parcours média, pouvoir le comprendre et l’analyser. Bien collecter la data est essentiel pour pouvoir attribuer des niveaux de performances à chaque média et mieux orienter ces investissements. 
Eulerian & Realytics, deux french tech nous ont parlé mesure de la performance grâce à la data. L’attribution n’est pas une vue parfaite mais une analyse à court terme pour comprendre le fonctionnement d’une campagne, tirer les enseignements nécéssaires et amener à faire des tests dans le mix média sur le moyen terme. Sur le long terme, le rôle d’analytic doit être centré sur l’annonceur et son activation média. Mais alors comment sortir du last clic ? Quels sont les prérequis de l’attribution? Que faut il prendre en compte dans un projet d’attribution ?